Toute la cuisine que j'aime

Mon blog est un panaché de toutes les saveurs d'ici et d'ailleurs, il réunira toutes les recettes de la cuisine que j'aime.

dimanche 8 octobre 2017

Beignets au nutella

 



Bonjour,
je me mets à jour peu à peu dans la publication de mes recettes paratagées avec vous principalement sur instagram ou je suis davantage présente.
Cette recette  est de loin la meilleure que j'ai testée jusqu'à présent je pense!
J'aime tester à chaque fois une nouvelle recette et celle-ci nous a beaucoup plus, autant au niveau du goût qu'à l'aspect. La cuisson des beignets est tout aussi importante que leur confection voire plus. En effet, gérer la cuisson des beignets n'est pas si évident que ça, il faut attendre la bonne température de l'huile (180 à 190 °c) avant d'y plonger les beignets et ne pas en mettre plus de 2 ou 3 dans la casserole, et savoir les retourner au bon moment et les enlever également au bon moment. Moi je fais à l'oeil, dès que le beignet a gonflé dans le bain d'huile chaud je le retourne, je fais pareil avec l'autre face et si la couleur me convient, je le retire. Chacun connait la couleur dorée que doit présenter un beignet mais malgré tout ça, pas toujours concentrée sur la cuisson, à cause du brouhaha autour de moi, je me fais souvent avoir et je tarde à retirer mes beignets, ce qui fait que certains sont un peu plus dorés qu'ils ne devraient l'être mais heureusement le goût et le moelleux est là! 
Il a l'odeur de celui qu'on pourrait acheter dans une fête foraine ou en boulangerie et il a la bonne texture de pâte et le bon goût du beignet  qu'on a tous dans nos souvenirs!
Je ne vous raconte même pas l'odeur des beignets qui a envahit la cuisine et au-delà pendant la cuisson!!!
Donc, toujours en quête de LA recette qui détrônerait celle que j'ai déjà, je suis allée flâner sur le net et j'ai été séduite par cette recette à la lecture du billet la présentant  comme étant La recette parfaite de beignets, comme en boulangerie; alors sans tarder je me suis pliée à la tâche à 21 h 30 du soir, pour réaliser la pâte, à la main, car pour cette recette, il faut laisser la pâte reposer toute une nuit et ne réaliser les beignets que le lendemain!
L'idée m'a plu, ils ne pouvaient qu'être meilleurs, d'autant que nous savons tous qu'une pâte, qui a subi une longue fermentation est plus goûteuse et présente une très belle texture de pâte.


Je tiens à préciser, avant tout que cette recette provient du merveilleux blog Le Pétrin d'Avital, que je connais depuis que j'ai débuté dans ce monde de la blogosphère culinaire (Sandra Avital est une passionnée de boulange et pâtisserie) mais  je l'ai trouvée chez Gaëlle du blog "Moi, gourmande?oui...et alors?" qui elle-même l'a testée.
Passons à la recette, que je vous conseille vivement de tester, franchement vous ne regretterez pas de l'avoir faite car elle donne de beaux beignets ultra moelleux, si  savoureux  qu'on pourrait les manger sans garniture, tels quels natures! Le goût et texture de pâte sont fantastiques! Et oui je ne taris pas d'éloges pour ces beignets car ils ont fait l'unanimité chez moi et je me suis plue à entendre des "huuuumm... maman qu'ils sont bons!!" Et moi-même, je n'ai pu résister à la tentation d'en manger plus d'un et sans complexe car bien que la gourmandise soit un mauvais défaut parfois aux lourdes conséquences, tampis c'est aussi la vie, le plaisir de la vie et on a tout le temps après de perdre les calories, il suffit de vouloir!
RECETTE

INGRÉDIENTS :

(voici le copié/collé de la recette, merci Gaëlle et Sandra Avital pour ce délice!)

  • 700 g de farine T55 ou T45
  • 25 g de levure fraîche (9 g de levure déshydratée)
  • 4 oeufs
  • 60 g de beurre doux ramolli
  • 120 ml de lait entier (j'ai mis du demi- écrémé!)
  • 120 ml d’eau
  • 10 g de sel
  • 75 g de sucre en poudre
  • Du sucre extra fin et un grand sac congélation (j'ai préféré mettre le sucre dans un petit bol et j'ai passé un à un chaque beignet!)

 

Temps de Cuisson : 1 min par face (les faces doivent être bien dorées)

Quantités : environ 25 beignets

RECETTE :

  1. Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel et le sucre.
  2. Creuser un puits, puis verser la levure fraîche délayée dans un le lait que vous aurez fait préalablement tiédir.
  3.  Verser l’eau et les œufs.
  4. Mélanger énergiquement pour bien incorporer la farine, à l’aide d’une spatule en bois.
  5. Lorsque la pâte commence à former une masse, la travailler avec les mains pour qu’elle devienne homogène. Rien ne vous empêche de la travailler sur un plan de travail si vous trouvez que c’est plus simple.
  6. Ajouter le beurre ramolli en parcelles en l’incorporant bien après chaque ajout. Vous pouvez rajouter un peu de farine si la pâte colle beaucoup, mais pas trop quand-même… (c’est une pâte qui colle quand-même).
  7. Pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne souple et homogène.
  8. Former une boule et la placer dans un bol. Couvrir d’un film plastique.
  9. La laisser reposer environ 30 min à température ambiante, la dégazer, puis placer le bol au réfrigérateur pour la nuit .
  10. Le lendemain, dégazer la pâte en appuyant dessus et l’abaisser au rouleau sur un plan de travail fariné, sur une épaisseur d’environ 1 cm. Attention à ne pas trop appuyer non plus avec votre rouleau car la pâte doit rester souple et gonflée.
  11. Découper des ronds dans la pâte à l’aide d’un emporte-pièce ou d’un verre de 6/7 cm de diamètre environ.
  12. Recommencer jusqu’à épuisement de la pâte.
  13. Placer les ronds de pâte sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé et les recouvrir d’un torchon propre.
  14. Laisser lever dans un endroit à l’abri des courants d’air pendant environ 30 min.
  15. Chauffer l’huile de votre friteuse à 190°C et tester la température de l’huile avec un petit bout de pâte qui doit remonter à la surface rapidement, entouré de petites bulles.
  16. Plonger les beignets par 2 ou par 3 et laisser cuire environ 1 min sur chaque face. Les  sortir à l’aide d’une araignée et les déposer sur du papier absorbant.
  17. Si vous souhaitez garnir les beignets, les percer avec un pic, et à l’aide d’une poche à douille munie d’un embout fin, injecter du Nutella, de la confiture, de la compote de pomme… Selon vos envies…
  18. Enfin, un beignet sans sucre ne serait pas un beignet… Verser dans un grand sac congélation du sucre extra fin, y mettre les beignets par 2 ou 3, fermer le sac et secouer jusqu’à ce que les beignets soient enrobés.

(PS On peut les enrober de sucre glace au lieu du sucre extra fin!)



 Bon à savoir, s'il vous reste des beignets, vous pouvez les congeler sans soucis, il suffira de les enveloper un à un dans du film alimentaire puis de les ranger dans un sac de congélation et de les sortir à température ambiante avant de les déguster! Merci Gaëlle pour le conseil!

A votre tour de tester!

Et ... Régalez-vous!

Posté par lakbira31 à 14:13 - Crêpes... - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Salam alayalaykoum un grand merci pr cette merveille

    Posté par Umm abdenour, dimanche 8 octobre 2017 à 15:16
  • Salam alaykoum
    Ils sont supers jolis et très gourmands ces beignets.
    C'est l'une de mes gourmandises préférées.
    Merci pour la recette.
    A tester.

    Posté par Souvenirs., dimanche 8 octobre 2017 à 17:52
  • 3alaykoum salam avec plaisir! oui moi aussi j'aime beaucoup merci pour votre appréciation vous n'allez pas regretter de les avoir testés ils sont vraiment délicieux!!!gros bisous

    Posté par lakbira31, mercredi 11 octobre 2017 à 00:11

Poster un commentaire